Le Bien Conformiste

Le Bien Conformiste

Le Bien Conformiste

Le Bien est une notion qui fantasme l’humain depuis qu’il a la faculté de comprendre son environnement. La notion du bien se veut être le standard qui informera les pairs de la marche à suivre pour une acceptation grégaire conditionnelle à la conformité de cette dernière.

En autre terme, le bien est une notion abstraite qui moule l’Être dans une boite dont il ne contrôle pas les paramètres. Au niveau de la société, ces paramètres seront dictés par la “majorité” bien-pensante. Au niveau de l’individu, Ils seront réfléchis selon des valeurs ou émotions.

Le bien a la forme qu’on lui donne. Elle est abstraite. Puisqu’Abstrait est l’inverse à Réel. L’individu bien conformé ne peut donc Être réellement.

Le Bien qui Manipule

Il ne faut pas retourner loin en arrière pour voir que le bien a permis aux masses de faire de grande choses. Que ce soit par l’église au début du 20ᵉ siècle qui au nom de Dieu exigeât des individus du monde occidentales de procréer de large famille pour le “bien” de l’Humanité.

Remarque : Le but ici est de dévoiler l’aspect manipulatif de la conformité et non d’y apposer un jugement moral.

L’église a comme principale doctrine la ségrégation du monde; Le Bien et le Mal. Doctrine qui deviendra le fondement des sociétés moderne. L’église, où la Théocratie, fut principalement la première institution à dicter mondialement les définitions du bien et du mal. Cela est venu au niveau individuel et sociétaire ancré ces paramètres dans le mental par suggestions.

La notion du bien et du mal

« Non pas que l’individu à des instincts dit “mal”, seulement c’est qu’il est sous dominance mentale. « 

Que ce soit à l’échelle mondiale, micro-sociétaire ou individuelle, le Bien est une notion qui emprisonne l’individu à un mode de fonctionnement qui le limite dans une vision préconçue. Non pas que l’individu à des instincts dit “mal”, seulement c’est qu’il est sous dominance mentale.

En être conscient, c’est déjà l’étincelle du visionnaire.

En opposition au Jugement du Mal

Si le bien conforme l’individu, le Mal lui attise le Jugement. Car le Mal Jugera le Mental Bien Conformiste des Individus. Cela peut être un peu abstrait à voir. Voici un exemple qui informer:

  • X1 parle à X2 de façon spontanée.
  • Avec l’assurance avec lequel X1 parle, X2 croit que X1 est en faveur de l’eugénisme.
  • X2 entre alors dans un processus de jugement. Il raisonne de façon programmée X1 comme mal, en se référant au Bien Conformiste pour se situer et les manières qu’il doit avoir pour être homogène au tout.
  • Pourtant, X1 n’est pas eugéniste et pour lui ce qu’il dit n’a pas réellement d’importance. Il sait aussi que X2 a tendance à s’émotiver facilement.

Dans cette situation qui pourrait aussi être juxtaposé a plus ou moins toutes situations, seulement X2 témoigne d’un jeu de manipulation mentale. X1 est libre d’Être puisqu’il ne réfléchit pas ce qu’il émet.

Une Inversion Dualitaire

D’autrement plus triste pour l’individu conformiste, car le bien animant ses désirs d’être conformé est identique à celui des individus qui dans le monde veulent génocider au nom de leur idéologie.

En autre terme, ce qui est le bien pour fraction peut être le mal pour une autre, et vice versa. La Notion du Bien est donc fluide, changeante, abstraite. Ce n’est pas une condition viable pour le long terme puisqu’elle trouve sa base sur une illusion, un mensonge qui juge.

Des Notions à Transmuter

L’arrivée du Nouveau Monde concorde avec la manifestation dans le monde d’une frange d’individu prêt à renouveler l’espace psychique de la constitution humaine de façon intégrale. Ils sont élus par l’Énergie dans l’Organisation des Choses.

L’Élite Organisationnelle transmute toute dualité, il en perce les doubles-fonds. Il voit le mensonge derrière chaque suggestion. Centré dans l’énergie solaire, il fait ce qu’il a à faire.

Lorsqu’un individu sera centré dans l’habitat solaire organique, il sera. Il n’y a plus de débalancement. C’est-à-dire qu’il poussera de façon organique dans le monde.

La plante ne se pose pas de question lorsqu’elle pousse si ce qu’elle fait est bien ou pas, elle pousse. Nul besoin de paramètre, elle ne cherchera pas à manipuler autrui. Elle fait ce qu’elle a à faire de façon individuelle en concordance envers l’environnement.

Au final

La Notion du Mal Juge le Mental dans le jugement. La Notion du Bien Forme le Con dans la conformité. Il n’y a pas de hasard.


Lire la définition de Conformiste sur Wikiepedia

Lire la définition du Bien sur Larousse


Le Bien Conformiste

VO
VO

Ésotériste Supramental
Parole ajustée par
Vision Occulte.

En relation : Conscience Supramentale, Inversement Polaire, La Notion du Bien, Dominance Mentale.