Manipulation par l’ État d’Urgence Et Le Role De La Gauche Radicale

Épisode Supramental – 001 – Manipulation par l’ État d’Urgence Et la Gauche Radicale
Version Audio – 20 Mo

Lorsque l’on marche dans un endroit où l’on n’a pas son tissu,hé bien instantanément lorsque l’on croise quelqu’un, on attend son jugement. On sait ce qu’il pense de nous. C’est une pensée qui naturellement, va venir, car l’humain est conditionné. Les individus sont conditionnés depuis le début, depuis 2020, à ce que ce qui doit être bien, ce qui doit être mal.

Mécanique de manipulation mentale.

La manipulation astrale en 2021 utilise plusieurs façons. Toute la technologie est mise en œuvre pour que L’Astral orchestre un gros coup de théâtre. On sait de quoi on parle. On parle de l’internet avec une convergence de toutes les « big techs », qui peuvent aller tous dans le même sens pour pousser à pousser un narratif, pousser une direction dans les consciences.

Évidemment nous avons les médias d’information (de formation) subventionnés qui, depuis 2020 et même un peu avant, sont rendu une mine d’or de toutes les formes de manipulations et de formatage.

Et il y a aussi plusieurs autres aspects, mais généralement c’est ce qui contrôle présentement le narratif mondial. Le narratif mondiale est évidemment instauré par les maîtres du monde, les contrôleurs humains qui feront réalisés à certains êtres centrés la manifestation de la pensée et de pourquoi elle vient d’ailleur. C’est ça qui est important.

L’être va alors réaliser que la pensée vient d’ailleur car il va voir par plusieurs occasion de pouvoir mettre en oeuvre, de jouer avec sa faculté mentale à tester ses capacités, donc pour l’exemple les fameux bout de tissu dans la figure.

Depuis le mois de juillet 2020, on doit porter un masque faciale quand on est à l’intérieur. Hé bien, même si on ne croit pas au narratif, si on voit quelqu’un à l’intérieur qui n’a pas son tissu dans le visage, la première réaction sera dans la tête une voix qui va dire « Il est dans le tord. Il n’a pas son masque. M’as tu vu le covidiot. »

Intrinsequement, qu’est ce que l’individu va se rendre compte à ce moment, c’est que la pensée qui lui vient en tête ne provient pas de lui. Il pourra même entendre ce que les autres penses de lui, au sens où si moi je marche sans masque à la figure à l’intérieur et que je croise le regard de quelqu’un, immédiatement je peux capter la voix du monde astral qui vient parasiter l’individu dans le même sens « Il est dans le tord, il n’est pas conforme. ».

C’est un évènement parfait pour réaliser que la pensée vient d’ailleur. On ne peut pas avoir plus bel exemple, je crois. Pour les humains que la pensée vient d’ailleur, avec l’exemple du masque et aussi suite à cela, le narratif va pousser vers quoi on s’en va. C’est aussi le cas au niveau du fameux remède injectable.

Prisonnier de sa pensée.

J’ai quelqu’un qui m’a demandé dernièrement si j’allais prendre le remède injectable et je lui ai répondu que « dans ma vie, je ne ressent aucunement le besoin de le prendre, donc non. »

La réaction de la personne fut « tu attend que l’immunité collective soit mise en place et tu vas en bénificier, c’est bien. » Mais la façon dont ça s’est déroulé cela ressemblait beaucoup plus à de l’intelletualisation du fait qu’à la base la première pensée qui lui est venue à l’esprit est probablement plus « C’est un anti-vaccin et il refuse de collaborer, il doit être complotiste ». Mais la personne a du effectuer une gymnastique mentale afin de reformuler sa réponse pour que celle-ci puisse être présentable sans vexer, puisque je suis proche de cette personne.

Mais à ce moment là, j’ai réalisé que cette personne était prisonnière. Lorsque j’ai constaté cet intellectualation, j’ai constaté à quel point cette être était prisonnière de sa pensée. J’ai pu retourner dans le temps, refaire le cheminement plus ou moins exact de sa pensée. Et c’est là qu’on voit qu’un être décentré n’a aucun contrôle sur sa vie, sur son savoir. L’Être centré, lui, là dedans, y’a pas grand chose à faire.

Il continue à être et continue à parler de façon juste et balancé. Et là, une personne décentré peut alors remarquer une sorte de fort, un être qui semble savoir ce qui est bien pour lui. Cela ce produit à un niveau plus ou moins conscient chez l’être décentré. C’est le travail de L’Avatar. L’Avatar qui commence à se manifester. L’Être centré qui parle, va, réajustée, juxtaposé, rebalancer au niveau énergétique la personne qui fait seulement que l’écouter. Mais pour ça, il faut que l’ego soit abattu

Il faut qu’il y est un ego qui est prêt à concéder des victoires. Dans ces conditions, si ces conditions sont là, c’est à dire un être centré qui a la parole et qui parle à un être décentré, mais avec un ego qui est prêt à une rédemption, à renaitre d’une nouvelle façon, qui est prêt à absorber le neuf et bien si ces conditions sont présentent, l’Être centré peut se doubler. Se crée un autre être nouveau qui pourra à son tour partir dans le monde avec propre lumière.

Laisser un commentaire